Affaire Tshibangu Kalala : « Thambwe Mwamba n’a pas prouvé le paiement des honoraires »

Professeur Tshibangu Kalala au studio de Radio Okapi, le 13/07/2015 à Kinshasa. Photo John Bompengo

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba n’a fourni aucune preuve que le gouvernement a déjà payé des honoraires de Me Tshibangu Kalala. L’avocat de ce dernier, Me Kayembe Mukeny, l’a affirmé jeudi 29 octobre à Radio Okapi. Il réagissait aux propos du ministre qui aurait déclaré devant l’Assemblée nationale que l’avocat de la République incarcéré depuis septembre dernier aurait perçu une partie de ses dus.

« Nous le mettons au défi de nous montrer une seule de décharge qu’aurait signée le professeur », déclare Me Kayembe Mukeny.

Selon l’avocat de Me Tshibangu Kalala, le ministre de la Justice a affirmé devant la représentation nationale que son client aurait reçu pour la première phase de ce procès deux millions USD et qu’il aurait personnellement reçu 800 mille dollars au ministère de la Justice, contre décharge.

« Malheureusement dans les documents distribués aux députés dans la salle à l’occasion de cette question orale, aucune pièce n’apporte la preuve du paiement de ce montant allégué devant l’Assemblée nationale », s’indigne Me Kayembe. 

L’avocat de Me Tshibangu déplore aussi que le ministre dise aux députés que l’avocat général de la RDC fait de la paie de ses honoraires un « chantage » en retenant illégalement des pièces à conviction pouvant permettre à l’Etat congolais d’accéder aux indemnités, si le procès reprenait le 6 janvier prochain à La Haye.

« Nous avons suivi hier mon client et moi l’intervention du ministre de la Justice devant l’Assemblée nationale, malheureusement nous nous sommes rendus compte que son intervention était remplie des contres vérités. Nous attendions qu’il puisse prouver que maitre Tshibangu avait détenu illicitement les documents par devers lui, chose qui n’a pas été faite. Nous attendions qu’il prouve l’abus de confiance pour lequel maitre Tshibangu a été poursuivi, mais il n’en a pas parlé, il n’y a pas fait allusion », a fustigé Me Kayemba.

Dans son intervention mercredi 28 octobre à l’Assemblée nationale, Thambwe Mwamba accusait l’avocat de la République, Me Tshibangu Kalala, de détention illégale du dossier du contentieux qui oppose la République démocratique du Congo (RDC) à l’Ouganda. Il a estimé que l’avocat congolais a pris la République en otage.

Le conflit entre la RDC et l’Ouganda est parti de l’occupation illégale du sol congolais par des militaires ougandais entre 1998 et 2003. La partie concernée était notamment l’ancienne Province Orientale, le Nord-Kivu et l'ancienne province de l’Equateur.

A l’issue du procès organisé à la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye, aux Pays-Bas, un jugement avait été rendu en 2005 en faveur de la RDC. Il ne restait plus qu’à fixer la hauteur de l’indemnisation. Mais aucun compromis n'a pas été trouvé, a rappelé le ministre.

La RDC avait décidé de saisir de nouveau la cour. Mais elle doit obligatoirement posséder des pièces justificatives sur base desquelles la RDC fondait sa revendication.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)