Nord-Kivu: libération d’un humanitaire britannique enlevé par des présumés NDC

Un humanitaire britannique de l’ONG internationale Concern et son chauffeur ont été libérés, samedi 31 octobre dans la matinée, après une journée de captivité par des présumés miliciens de Nduma Defense of Congo (NDC), à Kashebere, en territoire de

Walikale (marqué en rouge sur la carte) au Nord Kivu.

Walikale (Nord-Kivu).

Selon l'autorité territoriale, Marie-Claire Bangwene, ces ex-otages ont été recueillis à la base de la Monusco, où ils ont transité avant de regagner Masisi-centre, où ils sont basés.

Elle indique que l’enlèvement de cet humanitaire et de son chauffeur a démotivé le personnel de l’ONG Concern qui plie bagage pour quitter la zone de Kibua.

Marie-Claire Bangwene s’inquiète du départ de cette organisation qui prend en charge des milliers de déplacés, fuyant l’insécurité dans leur milieu d’origine:

«Nous déplorons cette situation. Ce que les groupes armés sont en train de kidnapper les humanitaires au moment où ces humanitaires sont impliqués pour amener de l’aide et de l’assistance à nos populations. Nous regrettons beaucoup et nous demandons à ces gens-là, d’abandonner cette pratique parce que ça risque d’amener nos populations dans la misère».

Après cet enlèvement, l’ONG Concern a même laissé tomber le projet qu’il avait d’organiser une foire en faveur de la population de Kibua.

A (re) Lire: Nord-Kivu: des groupes armés gèrent des zones entières à Rutshuru, selon la société civile

L’humanitaire britannique et son chauffeur étaient kidnappés par des présumés miliciens de NDCà Kalonge pendant qu’ils regagnaient Masisi-centre, après une mission à Kibua.

Les hommes du chef milicien Sheka sont accusés de commettre de diverses exactions contre les populations civiles dans le territoire de Walikale. En septembre dernier, ces combattants avaient enlevé quatre creuseurs artisanaux dans un site minier où ils prélèvent des « taxes ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires