Ex-Equateur : le personnel du gouvernement provincial exige le paiement de leurs salaires

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .

Une centaine du personnel du gouvernement provincial, comprenant des conseillers des cabinets politiques et personnel d’appoint, qui avaient presté dans l'ancienne province de l’Equateur exigent le paiement de leurs salaires et indemnités de sortie. Lors d’une manifestation organisée samedi 31 octobre, ils ont indiqué que certains d’entre eux accusent un mois d’arriérés de salaire, d’autres deux et d’autres encore trois mois sans être payés.

Avec la nomination du gouverneur intérimaire Sébastien Impeto aux fonctions de commissaire spécial adjoint à la Tshuapa, nombreux perdent espoir de percevoir leurs salaires et indemnités de sortie.

Ils sollicitent l’implication des autorités nationales afin de rentrer dans leurs droits.

« Nous avions saisi les autorités provinciales dans un mémorandum du 21 juillet dernier. Mais jusque-là, nous n’avons été payés qu’un mois. Nous ne savons même pas si nous toucherons nos indemnités de sortie. Nous demandons au chef de l’Etat de s’impliquer pour que nous soyons payés, afin de favoriser un climat de paix à Mbandaka », a déclaré le porte-parole des manifestants, Jean-Isidore Ekila Longoy.

Il dit ne pas comprendre que la paie de leurs salaires et indemnités pose problème, alors que dans d’autres provinces démembrées, l’affaire a déjà été réglée.

Pour sa part, le gouverneur intérimaire de l’ex-Equateur, Sébastien Impeto, se dit conscient de cette situation.

Il a indiqué que la situation concerne toutes les provinces, ainsi que les ministres provinciaux et lui-même.

Sébastien Impeto a invité les manifestants au calme, en attendant que le gouvernement central envoie des fonds pour décanter cette situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner