Tanganyika : retrait des médicaments périmés distribués à Manono

Des médicaments à la pharmacie d'un hôpital de Kinshasa le 03/06/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La division provinciale du Tanganyika a ordonné, samedi 7 novembre, le retrait des molécules de coartème et de l’amodiaquine de la zone de santé de Manono. Ces produits pharmaceutiques se retrouvent dans le lot de six kits de médicaments périmés qui ont été distribués dans cette cité.

Certaines de ces molécules comme l’Amodiaquine sont arrivées à expiration en mai 2015 et du Coarteme; les unes en juillet et les autres en août 2015.

La distribution de ces médicaments a suscité une vive tension à Manono.

La Société civile locale a qualifié cet acte d’assassin, et a condamné la « négligence à la fois intolérable et coupable de la part des autorités sanitaires ».

« La quantité qui était distribuée dans des centres de santé n’est pas la même quantité qui est retournée. Nous demandons vraiment aux Ministres de la santé de s’impliquer », a affirmé le coordonnateur de la société civile de Manono, l’Abbé Moïse Kiluba.

Le Médecin divisionnaire du Tanganyika, Dr Jerry Kibanza, vient d’indiquer au retour de Manono qu’il s’agit d’une faute d’inattention regrettable de la part du pharmacien de la Zone de santé locale.

« Les recommandations sont donné aussi dans toutes les zones de santé pour qu’aussi à la réception qu’on fasse un PV de déballage, qu’on vérifie les dates de péremption, les numéros de lots  avant de penser à une distribution dans les formations sanitaires », a justifié Dr Jerry Kibanza.

Le pharmacien de la Zone de santé de Mnaono serait en fuite. Le Parquet s’est saisi du dossier.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner