RDC: le ministre des PME veut promouvoir une classe moyenne

Exposition de produits d’entreprises congolais, lors du Forum des entreprises et investisseurs du monde francophone tenu du 8 au 10 octobre 2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre des PME, Pancras Bohongo s’engage à faire émerger une classe moyenne en RDC.

Cette catégorie de gens qui ont un pouvoir d’achat qui leur permet de vivre décemment et de faire face aux besoins élémentaires de la vie.

Il a levé cette option au cours d’un atelier, organisé mercredi 18 novembre à Kinshasa.

Pancras Bohongo souhaite que les Congolais de cette classe moyenne aient accès aux crédits à taux d’intérêt entre deux et trois pourcent l’an.

Pour le ministre des PME, cette classe moyenne ne doit pas seulement se développer dans le secteur bancaire mais également dans tous les secteurs de la vie nationale.

«Quand j’insiste sur l’appui aux Pme, c’est pour permettre à la classe moyenne de  se relancer. Cette classe existe mais elle n’est pas structurée. On a besoin d’une classe moyenne capable de consommer au moins 5 dollars américains par jour», a indiqué Pancras Bohongo.

Le ministre a estimé que le développement de la RDC passera essentiellement par celui des PME.

«Au jour d’aujourd’hui, il y a une croissance qui s’installe en RDC mais nous constatons que cette croissance n’est pas captée par les Pme congolais mais plutôt par les Pme étrangers, d’où la croissance n’est pas soutenue. Pour qu’elle soit soutenue, qu’elle soit déclarée inclusive, il faut que nos Pme arrivent à capter cette croissance», a-t-il poursuivi.

Pancras Bohongo a par ailleurs assuré, sans déterminer, que le gouvernement a inséré dans le budget 2016 une ligne budgétaire d’appui aux Petites et Moyennes Entreprises.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner