Les habitants du Sankuru appelés à la paix et à la cohésion

Le point A en rouge, la cité de Lodja, dans le district de Sankuru, au Kasai-Oriental (RDC)

Le commissaire spécial de la nouvelle province du Sankuru, Bertold Ulungu, appelle à la cohésion de toutes les forces vives pour le développement de leur entité. A l’occasion de la cérémonie de remise et reprise, mercredi 18 novembre à Mbuji-Mayi, il a indiqué que le moment était enfin venu pour tourner la page des antivaleurs  et des violences, qui ont longtemps endeuillé cette partie de la RDC.

«Fini les antivaleurs ! Désormais, à l’ordre du jour figure, la refondation et la reconstruction de la culture du progrès et de l’excellence», a déclaré le commissaire spécial du Sankuru, lors de la passation des pouvoirs entre lui et l’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental démembré, Alphonse Ngoyi Kasanji.

Selon Bertold Ulungu, cette nouvelle province doit désormais être construite autour de cette devise: «Zéro case brûlée, zéro goût de sang coulé au Sankuru».

Une allusion aux différents conflits intercommunautaires, impliquant parfois des personnalités politiques originaires du coin, qui ont fait ces dernières années plusieurs morts et des dégâts matériels importants. 

«Nous du Sankuru présentons actuellement dans notre culture des traits de paupérisation ainsi que la perte de notre capacité d’initiatives. Nous sommes malades du dépérissement de la santé économique et de notre vivacité culturelle…», a déploré Bertold Ulungu, citant l’abbé Nguwo.

Vous pouvez écouter un extrait de l’allocution du commissaire spécial du Sankuru ici:

/sites/default/files/2015/191115_son_appel_commissaire_special_du_sankuru-fr.mp3

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner