Boma : les ex-combattants qui réclamaient leurs primes ont regagné la base de Kitona

2000 nouvelles recrues des FARDC bouclent leur formation sur le droit a la base militaire de Kitona(Bas-Congo) le 27/02/2014. Radio Okapi/Ph. Guyroger Nyampala

Une centaine d’ex-combattants, sans armes, issus des groupes armés regroupés à la base militaire de Kitona dans la province du Kongo Central qui étaient à Boma, ont  regagné, mercredi 18 novembre dans la soirée, le centre de formation de Kitona dans la province du Kongo Central à bord des camions des forces armées de la RDC (FARDC), sans violence affirment les membres de la société civile de Boma.

Ils avaient décidé de descendre à Kinshasa  pour réclamer leurs primes. Ils sont arrivés mercredi 18 novembre dans la ville de Boma à plus de 100 km à l’Ouest de la ville de Matadi, rapporte la société civile de Boma et les sources sécuritaires du Kongo central.

Arrivés à Boma, indiquent ces sources, ces ex-combattants ont trouvé une barrière érigée par les FARDC avec un déploiement impressionnant d’armes de guerre. C’est à l’issue des pourparlers dont le contenu n’a pas été révélé que ces ex-combattants ont accepté de rentrer à Kitona.

La société civile de Boma plaide pour une implication rapide des autorités provinciales pour une résolution définitive de cette question. Des protestations similaires ont déjà été enregistrées à la base militaire de Kamina, dans l’ex-Katanga, et au centre d’entrainement commando de Kotakoli où d’autres ex-combattants étaient hébergés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner