Problématique de la gestion d’immondices à Kinshasa

Des ordures recouvrant la surface de la rivière Kalamu le long du stade Tata Raphael à Kinshasa le 9/09/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le  gouvernement provincial de la ville de Kinshasa affirme avoir des difficultés pour poursuivre les activités de la gestion des immondices dans la capitale après la fin du financement par l’Union européenne du programme PARAU, et réclame depuis lors l’appui du gouvernement central.

Pour  sa part, le gouvernement central dans un communiqué de presse publié le 19 novembre dernier indique que l’assainissement, la collecte et l’évacuation des immondices dans toutes les villes de la République relèvent des gouvernements provinciaux.

Cette  affaire relance le débat sur la question de transfert des compétences exclusives aux provinces et entités territoriales décentralisées.

 -Qu’en pensez-vous ?

Invité: Fumu Ntoto Basanga, président de la plate-forme 3è voix.

/sites/default/files/2015/20151124-pa-competences-des-provinces-et-immondices-site.mp3

Thème du mercredi 25 novembre 2015

 Trente-cinq pays africains participent depuis lundi à Kinshasa à la 14e assemblée générale du Fonds d’entretien routier africain. Ces pays parmi lesquels la RDC, le Nigeria, l’Afrique du sud, le Gabon ou encore le Madagascar, réfléchissent notamment sur comment rendre plus efficaces leurs fonds d’entretien routier respectifs.

La RDC, qui possède un important réseau routier d’au moins 150 000 Km de longueur dont près de 87 000 Km des routes de desserte agricole, est aussi confrontée aux nombreux besoins pour maintenir ce réseau en bon état.

Pour faire face à cette situation, certains observateurs estiment qu’outre les ressources des péages collectées à cette fin, il faudrait ouvrir le marché de ces infrastructures aux investisseurs privés.

 -Qu’en pensez-vous?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner