Kalemie : marche de protestation des habitants contre l’insécurité à Kisebwe

Des pneus brûlés le 20/01/2015 par des manifestants sur l’avenue Mompono à Kinshasa-Kalamu qui manifestent contre l’adoption de la loi électorale au parlement. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plusieurs jeunes habitants du quartier Kisebwe à Kalemie dans la nouvelle province de Tanganyika manifestent depuis ce mercredi 25 novembre dans la matinée contre le regain de l’insécurité dans la ville. La veille, des hommes armés avaient pris d’assaut plusieurs boutiques et magasins de ce quartier, emportant argent et autres biens de valeurs.

Ces assaillants ont aussi attaqué les changeurs de monnaie qui exerçaient leurs activités sur les grandes artères de ce quartier de la ville de Kalemie. Selon des sources locales,  les assaillants avaient au préalable tiré des coups de feu pour installer un climat de terreur parmi la population avant d’attaquer les commerçants. Deux personnes sont mortes de cette attaque. Un bébé de 2 ans qui était sur le dos de sa maman et un jeune homme d’une vingtaine d’années.

En colère contre l’immobilisme des autorités locales lors de ces incidents, plusieurs jeunes ont brûlé des pneus sur les grandes artères de la ville, paralysant les activités ce mercredi matin à Kalemie. Les écoles, boutiques et marchés sont restés fermés.

D’autres jeunes se sont rassemblés, tambour battant, à l’intérieur du centre de santé Undungu où l’on avait constaté la veille le décès du jeune homme tué. Lors de l’intervention policière pour disperser le rassemblement des jeunes manifestants, une grenade lacrymogène aurait été tiré à l’intérieur de ce centre hospitalier, obligeant le personnel soignant de cette formation médicale à évacuer les malades, ont indiqué des sources locales.

Jusque ce matin, les autorités locales étaient injoignables pour livrer leur version des faits à Radio Okapi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner