Controverse sur l’émiettement éventuel de la concession de la Miba

Une drague Miba déjà operationnelle.

Dans  une déclaration faite mercredi 11 novembre dernier, le syndicat de la Minière de Bakwanga (Miba) s’oppose à l’émiettement de la concession de l’entreprise qui risquerait, selon la délégation syndicale, d’entraîner la faillite de l’entreprise.

 En octobre dernier, l’ONG Dynamique pour l’unité et le développement du Kasaï-Oriental (DUDKOR) avait proposé la création de petites entreprises minières, selon le modèle de la Générale des carrières des mines (Gécamines), pour relancer la Miba.

 Certains observateurs estiment que le gouvernement devra plutôt exécuter le plan d’urgence de la relance de la Miba qui est connu et dont le besoin d’exécution nécessite neuf millions de dollars américains.

 - Quel  est votre avis ?

 Invité: Me Ken Mukendi, expert en droit minier.

 

 

 

/sites/default/files/2015/20151126-pa-relance-miba-site.mp3

Thème du vendredi 27 novembre 2015.

Les  commissaires  spéciaux  des quatre  nouvelles  provinces  démembrées de l’ex-Katanga disent avoir constaté que l’ancienne province avait contracté un emprunt de 55 millions des dollars américains. D’après eux, cela est inacceptable. En attendant une clarification de la situation, ils  ont pris la décision le jeudi dernier de suspendre la participation de leurs experts aux travaux de la  Commission  de  suivi  sur  l’évaluation  des passifs et  actifs de  l’ancienne  province  du Katanga .

Certains observateurs estiment que ce situation rentre dans l’exercice normal de la gestion d’une entité et tient au principe de la continuité de l’Etat.

Cette affaire relance le débat sur la question de l’efficacité des mécanismes de contrôle de la gestion des provinces   institués par la constitution de 2006.

 -Quel est votre avis ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner