Fermeture de Radiotélévision Canal futur: 4 ans déjà

Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Du 28 novembre 2011 – 28 novembre 2015, cela fait exactement quatre ans depuis que Radiotélévision Canal Futur a été fermée par les autorités. D’après le directeur général de cette chaîne qui émettait de Kinshasa, son organe paye le lourd tribut des turbulences politiques de 2011 à cause de son appartenance supposée à un acteur politique de l’opposition.

Le directeur général de Radiotélévision Canal Futur, Giscard Kusema, soutient qu’il n’y a, à ce jour, aucun grief qui justifierait la fermeture de sa chaine:

«Au départ, Canal Futur avait écopé d’une mesure de suspension de dix jours. C’est la seule décision qui pouvait justifier le retrait de son signal. Dix jours après, le CSAC (Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication) a commencé par dire qu’il y avait un problème d’électricité (dans ses locaux, l’empêchant de siéger). Puis, par la suite, il ne pouvait rien dire.» 

Giscard Kusema dénonce une politique visant à taire un média qui a dérangé le pouvoir en place par sa ligne éditoriale, jugée proche de l’opposition :

/sites/default/files/2015/04.281115-p-f-kin_4_ans_fermeture_canal_futur_giscard_kusemma_cftv-00_0.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner