RDC: 3e anniversaire de la fermeture de Radiotélévision Canal futur

Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au total, quatre années se sont écoulées depuis que la Radiotélévision Canal futur (CFTV) appartenant à l’opposant Vital Kamerhe a été réduite au silence. Son signal a été coupé en exécution d’une décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) émise le 28 novembre 2011. Le motif évoqué: avoir diffusé des propos comportant des accusations sans preuves contre un adversaire politique. Ace jour, ce média qui était en principe fermé pour dix jours en a totalisé quatre ans.

Canal futur crie désormais à un crime économique mêlé d’une décision politique. Le media dénonce d’abord la méthode employée pour la fermeture: coupure du signal en plein émission.

Une fermeture officiellement des dix jours, qui est devenue aujourd’hui à durée indéterminée, selon la même source.

Le directeur général de CFTV, Giscar Kusema, dénonce un acte arbitraire:

«Nous dénonçons cette situation. La preuve, c’est que même les autorités qui ont pris cette décision sont dans la difficulté de nous donner un document écrit. Parce que si document il y a, celui-ci devrait nous préciser les griefs et donner la durée de cette fermeture. Or, nous sommes dans un cas d’arbitraire, où une décision ne s’appuie pas sur un acte juridique

Cette décision du CSAC au départ avait été suivie des griefs supplémentaires émanant du ministre des Médias, Lambert Mende. Ce dernier, selon Giscard Kusema, parlait de «problèmes administratifs à régler »

Aujourd’hui ce media reste toujours fermé malgré, semble-t-il, toutes les exigences satisfaites. Droit de fréquences: 20 000 dollars américains payés et dossier administratif de la chaine régularisé.

Au Conseil supérieur de l’audiovisuel et communication, on renvoie la responsabilité au ministère des Médias. Ce ministère, de son coté, invite à questionner la commission des recours conduite par la secrétaire générale aux Médias.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner