RDC: 11 ADF, 1 casque bleu et 4 militaires tués dans des combats à Beni

Des militaires congolais en patrouille dans l'Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris ce lundi 30 novembre dans la matinée le contrôle de la localité d’Eringeti, occupée la veille par des présumés rebelles ougandais ADF.

Selon le général Marcel Mbangu, commandant des opérations Sokola 1, le bilan provisoire des combats fait état de 11 rebelles, 4 militaires congolais et 7 civils tués. Des sources de la Monusco à Beni indiquent qu’un casque bleu a aussi trouvé la mort et un autre blessé lors des combats.

C’est dimanche 29 novembre aux environs de 23h30 que l’armée congolaise a repris le contrôle d’Erengeti après de violents combats avec des présumés ADF, indiquent des sources locales.  

Les FARDC avaient été délogées de cette localité du territoire de Beni quelques heures plus tôt.

Ces présumés rebelles ougandais avaient attaqué Eringeti aux environs de 15 heures locales. Selon des sources sur place, plusieurs groupes ADF ont investi la localité avant d’attaquer l’Etat-major de deux bataillons de la 31e brigade de l’armée congolaise.  

D’après les mêmes sources, de violents combats à l’arme lourde et automatique ont opposé par la suite militaires et rebelles pendant plusieurs heures.  

C’est tard dans la soirée que les FARDC ont réussi à reprendre le contrôle d’Eringeti.

Une partie de  la population a fui les combats et s’est dirigée vers d’autres villages du territoire de Beni. Elle a notamment trouvé refuge dans la localité voisine de Luna en Province Orientale ainsi que vers la base des Casques bleus de la Monusco à Kainama.

Ces rebelles ougandais sont accusés de nombreuses exactions contre les populations civiles à Beni. Plusieurs tueries des civils leur sont attribuées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner