RDC: Didier Mumengi encourage les jeunes à s’investir dans la littérature

Didier Mumengi s’exprimant le 30/10/2014 à Kinshasa, lors d’une rencontre des journalistes organisées par la JED. Radio Okapi/Photo John Bompengo

Le coordonnateur des journées congolaises du manuscrit, Didier Mumengi, encourage les jeunes congolais à s’investir dans la littérature. Il a lancé cet appel au cours de ces journées organisées du 25 au 27 novembre dernier à Kinshasa.

Ancien ministre congolais de l’Information et Presse, Didier Mumengi a exprimé la volonté du gouvernement à soutenir les jeunes écrivains congolais:

«L’Etat est prêt, à travers le ministère de la Culture et des Arts, à accompagner ceux qui veulent s’exprimer à travers le livre. Chaque année, il y aura des journées congolaises de manuscrits, où  quatre meilleurs manuscrits seront sélectionnés pour publication».

A travers cette campagne, l’Etat entend amener les écrivains à transcrire la littérature orale qui traine dans nos traditions.

«Il fallait un peu secouer les littéraires congolais et leur donner à croire que l’aventure littéraire n’est pas une cause perdue. Le secret du développement réside dans les livres », a-t-il poursuivi.

Pour Didier Mumengi, les jeunes devraient publier leurs réflexions à l'instar de Stéphane Kahoze, le premier écrivain congolais, qui en 1910 avait publié : «La psychologie de bantous».

Ceci est considéré comme le premier livre, écrit par un Congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner