Francine Malosi, la mécanique automobile sans complexe

Un garage implanté le long de la voie ferrée à la hauteur de l’institut national du bâtiment et des travaux publics (INBTP) le 10/08/2015 à Kinshasa-Lingwala. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Francine Malosi est une jeune femme qui vit à Bunia. Depuis six mois, elle apprend la conduite et la réparation des automobiles dans un garage de cette ville de la nouvelle province de l’Ituri.  
 
«Mon souhait, c’est d’apprendre à réparer les véhicules et à conduire. J’ai voulu apprendre dans un garage parce qu’on y forme bien », confie-t-elle.
 
C’est sans complexe qu’elle s’est lancée sur cette voie. D’ailleurs, elle a une ambition : créer son propre garage de réparation des véhicules.
 
Ne lui dites surtout pas que la mécanique est un métier d’hommes.
 
«… Comme les garçons du quartier »
 
C’est pourtant en observant des garçons de son quartier qu’elle s’est intéressée  à la mécanique.
 
«Lorsque je n’avais rien à faire, j’approchais les jeunes du quartier qui réparaient les véhicules. C’est comme ça que j’ai voulu faire comme eux », témoigne-t-elle.
En faisant ce choix, elle espère que ça pourra l’aider à subvenir à ses besoins.
 
Francine se veut rassurante quant à son futur. Elle pense que son avenir est dans la mécanique.
 
Même si elle a appris ce métier dans le tas, Francine Malosi n’est pas du tout complexée, face à ceux qui ont fréquenté les auto-écoles.
 
«Bannir les tabous professionnels »
 
La mécanique automobile n’est pas l’apanage des hommes, soutient cette jeune femme qui pense ouvrir un jour son propre garage afin « d’aider la population de Bunia ».
 
Elle appelle ainsi toutes les femmes à «bannir les tabous professionnels ».
 
Pour elle, la femme est autant capable que l’homme dans le domaine de la mécanique.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner