Equateur: les administrateurs de territoire veulent participer au dialogue national

Le territoire de Monkoto dans la province d'Equateur, le 22 janvier 2011.

Les administrateurs de territoire de la nouvelle province de l’Equateur veulent participer au dialogue national annoncé récemment par le président Joseph Kabila. Leur objectif est d’obtenir la révision de l’actuelle loi sur la gestion des entités territoriales déconcentrées, «qui freine le développement de ces entités», a affirmé l’administrateur du territoire de Bolomba, Camille Kashafali, jeudi 3 décembre à Radio Okapi.

«Les maires gèrent les communes urbaines. Nous nous gérons les secteurs, les chefferies, les communes rurales. C’est inconcevable que nous puissions restés sans budget, sans rétrocession. Nous sommes en train d’assainir difficilement les cités», s’est plaint Camille Kashafali avant de proposer au chef de l’Etat Joseph Kabila d’inviter tous les administrateurs de territoire au dialogue, estimant que les territoriaux sont les mieux indiqués pour défendre les causes de la population à ce forum. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner