Nord-Kivu: le centre de santé d’Eringeti fermé après l’attaque des présumés ADF

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Le centre de santé d’Eringeti, cité située à plus de 60 km au nord-est de la ville de Beni (Nord-Kivu), a fermé ses portes au lendemain de son attaque, le 29 novembre dernier, par des présumés rebelles ougandais des ADF. Selon son médecin-directeur, docteur Jérémie Muhindo, le personnel soignant se sent en insécurité, après cette attaque armée.

Docteur Jérémie Muhindo rapporte que la pharmacie du centre de santé d’Eringeti a été pillée puis incendiée par ces présumés rebelles ougandais:

«Nous avons connu une attaque armée, nous avons perdu certains de nos personnels, nous avons perdu tout notre dépôt pharmaceutique, on a incendié même une partie de l’hôpital. Alors, nous nous sentons même en insécurité et c’est pour cela que nous avons jugé mieux de fermer momentanément jusqu’à ce que la situation se normalise».

Avec une capacité d’accueil de plus au moins cent-dix lits, le centre de santé d’Eringeti soignait des blessés civils et militaires depuis le début des opérations contre les rebelles ADF.

De violents affrontements avaient opposé les Forces armées de la RDC aux rebelles ougandais des ADF le 29 novembre dernier à Eringeti.

Selon des sources locales, les assaillants avaient engagé une offensive contre l'Etat-major du 312e bataillon de la 31e Brigade des FARDC basées à Eringeti avant que s'en suivent des combats à l'arme lourde et automatique.

En mai dernier, les FARDC avaient tué quatorze ADF et récupéré cinq armes à la suite d’un accrochage survenu dans les localités de Parikingi et Kokola (Nord-Kivu).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner