Ex-Province Orientale: des hommes armés enlèvent 47 personnes

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Des hommes armés ont kidnappé, dans la nuit du 5 au 6 décembre, quarante-sept personnes, dans deux foyers miniers, situés entre la cité de Niania (Ituri) et la ville d’Isiro (Haut-Uélé).

Selon l’administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga, ces assaillants ont également emporté plusieurs biens de valeurs dans la brousse.

La société civile de Niania indique qu’une femme a été violée par neuf assaillants. La victime est admise aux soins dans une structure sanitaire de la contrée.

Les orpailleurs ont fui cette région suite à ces attaques armées, affirme la même source.

L’administrateur du territoire de Mambasa souligne par ailleurs que des hommes armés circulent librement dans la région depuis le retrait, il y a quelques mois, des Forces armées de la RDC.

Alfred Bongwalanga rapporte que ces hommes armés progresseraient vers les foyers miniers Atandele, Atucha, Shaba.

Contactées, des sources militaires à Mambasa confirment les exactions commises par ces hommes armées alors que le commandant second de la Zone opérationnelle des FARDC en Ituri dit ne pas en être au courant.

En novembre dernier, une quarantaine de femmes avaient enlevées dans un carré minier situé au groupement Bakaiko, dans le territoire de Mambasa par les hommes armés identifiés comme des miliciens de Manu, un proche de l’ex-chef rebelle Morgan.

Selon la société civile de Mambasa, six cases avaient été incendiées par ces miliciens, qui sèment la terreur dans cette entité, non contrôlée  par les militaires congolais.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner