Sud-Kivu : la localité de Katanga vidée de ses habitants

Des déplacés fuyant des affrontements dans l'Est de la RDC (Juillet 2012)

Les habitants de la localité de Katanga, à 11 kilomètres de Baraka à Fizi au Sud-Kivu, ont abandonné leurs habitations depuis mercredi 9 décembre. Ils fuient des attaques nocturnes perpétrées par des hommes armées dans cette région pour trouver refuge à Baraka.

Ces déplacés venus par centaines à Baraka ont signalé des cas des pillages des biens des habitants de Katanga et des meurtres sans donner plus de  précisions. La société civile locale confirme ces atrocités et évoque deux morts et huit maisons incendiées lors de ces attaques.

Le grand marché de Katanga n’a pas fonctionné ce jeudi 10 décembre. La plupart de commerçants qui viennent d’autres territoires ont préféré renoncer à exercer leur commerce pour cause d’insécurité, précisent des sources concordantes.

Les habitants de Katanga de leur côté attribuent ces attaques aux unités des FARDC opérant dans la région.

Leurs délégués recommandent aux autorités militaires de l’armée congolaise le remplacement de ce bataillon affecté à Katanga, estimant que ses unités ne respectent pas les droits des habitants.

Le commandement militaire des FRDC basé dans la région promet de trouver une solution rapide au problème posé par les habitants de Katanga.  ​

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner