Nord-Kivu: Rutshuru, deux ans après la fin du M23

Des enfants de Rutshuru (Nord-Kivu) après que les FARDC ont libéré ce territoire de l'occupation des rebelles du M23 (Novembre 2013).

Deux ans après la signature des déclarations de Nairobi, mettant fin à la rébellion du M23, le territoire de Rutshuru, dont le mouvement rebelle occupait plusieurs localités, se reconstruit peu à peu.

A (re)Lire: Kinshasa et le M23 mettent fin à leurs pourparlers

Aussitôt après la défaite militaire du M23, la Monusco a facilité le transport et la réinstallation de la  police nationale congolaise au chef-lieu de Rutshuru. Ce qui a permis le retour et la réinstallation de l’administration territoriale.

Le bureau de l’administration du territoire complètement pillé et détruit pendant la guerre a été réhabilité et rééquipé.

Deux ans après la défaite du M23, il y a des avancées, a récemment reconnu le président de la société civile de Rutshuru, Jean-Claude Bambanzé.

Mais il a admis que beaucoup reste à faire à cause de la recrudescence des groupes armés. Il a aussi dénoncé la multiplicité de cas de kidnapping et d’assassinats ciblés.  

Dans les déclarations signées le 12 décembre 2013 à Nairobi, le M23 s’est engagé à renoncer à la rébellion armée.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner