Justice: Floribert Ndjabu et Pitshou Iribi veulent être fixés sur leur sort

Des détenus de la prison militaire de Ndolo le 03/12/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Anciens miliciens du Front des nationalistes intégrationnistes (FNI), Floribert Ndjabu et Pitshou Iribi interpellent la justice militaire sur leur sort. Depuis 10 ans et 8 mois, ils sont emprisonnés sans être jugés. Ces deux ex-miliciens sont accusés de l’assassinat de neuf casques bleus en Ituri en 2005.

« Je déplore le comportement de la justice militaire parce qu’on ne sait pas comprendre que les gens qui sont prévenus pendant 11 ans, on traîne les pieds pour les juger. Il est vrai qu’on leur reproche notamment l’assassinat de 9 casques bleus, mais il faudrait qu’on puisse statuer sur leur dossier soit pour les condamner soit pour les innocenter », déclare Me Peter Ngomo, avocat des deux prévenus, actuellement détenus à la prison de Ndolo.

Floribert Ndjabu et Pitshou Iribi étaient allés témoignés à la Haye en 2011 au cours des procès de Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga devant la CPI. Alors qu’ils sollicitaient l’asile aux Pays-Bas, ils ont été renvoyés en RDC en juillet 2014 au terme d’une longue procédure impliquant la CPI et les autorités néerlandaises.  

Me Peter Ngomo dit ne pas comprendre que ses clients ne soient toujours pas fixés sur leur sort alors que Thomas Lubanga et Germain Katanga pour qui ils avaient témoigné devant la CPI ont été transférés en RDC pour purger leurs peines.

« Ce sont des gens avec qui on les a arrêtés. Mais eux, sont toujours prévenus. Ce n’est pas normal », a déploré l’avocat.   

A (re)Lire: CPI: Thomas Lubanga et Germain Katanga transférés en RDC

En 2013, le même avocat réclamait déjà un procès pour ses clients.

A (re)Lire: RDC: les 8 personnes poursuivies pour le meurtre de 9 casques bleus en Ituri réclament un procès

Il affirmait que, huit ans après leur arrestation, le dossier de ses clients n’était toujours pas déposé devant la Haute cour militaire qui doit les juger.

Interrogé, le greffier en chef de la Haute cour militaire annonce la tenue d’une séance de cette juridiction jeudi prochain pour fixer le procès de Ndjabu et Iribi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (132)
Ebola (74)
FARDC (66)
Djugu (45)
Léopards (43)
FCC (37)
Can 2019 (28)
Lamuka (25)
Ituri (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Ceni (20)
Sécurité (19)
ADF (19)