Beni: les FARDC repoussent une nouvelle attaque attribuée aux ADF

Un village du territoire de Beni, Nord-Kivu, où des présumés rebelles ADF ont perpétré des massacres contre des civils. Mai 2015. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Les FARDC ont repoussé une attaque des présumés ADF dans la nuit de samedi à dimanche 27 décembre à  Linzo Sisene, un village du territoire de Beni situé à plus ou moins 50 Kilomètres au nord-est de la ville de Beni. Selon les sources militaires, les assaillants ont tenté de prendre contrôle le  camp locale de l’armée pour se ravitailler en munitions et armements. Jusque-là, aucun bilan de cette attaque n’est disponible. Mais, un civil a été blessé lors d’une autre attaque contre un véhicule en provenance de Kisangani.

C’est vers 19 heures samedi, les présumés ADF ont tenté de mener leur incursion a Linzo Sisene. Selon des sources locales, l’action des FARDC n’a pas tardé. Ces rebelles auraient été repoussés après une vingtaine des minutes des violents affrontements.  

D’après les mêmes sources,  ces assaillants venus  du parc national des Virunga étaient lourdement armés et bien équipes.

Ces présumés ADF avaient pour objectif de prendre contrôle du camp FARDC de Linzo Sisene pour se ravitailler en armes et munitions, renseignent d’autres sources militaires, sans toutefois donner de bilan précis de cette attaque.

Relire aussi: Beni: Joseph Kabila promet la neutralisation des rebelles ADF

Les FARDC  sont à la poursuite des assaillants, précisent ces sources. Selon la société civile, depuis 48 heures une panique est observée dans plusieurs localités et villages du territoire de Beni où l’on rapporte l’intensification des  mouvements des ADF.

Série d’attaques

D’après la même source, la population des villages de  Mavivi et Ngite a passé la nuit dernière dehors, craignant une attaque de ces rebelles ougandais.

Un véhicule de marque Fuso en provenance de Kisangani pour la ville de Beni est tombé dimanche 27 décembre  matin  dans une embuscade des présumés ADF à Linzo Sisene, sur la nationale Numero 4. Selon les sources sécuritaires, le bilan provisoire fait état d’un civil  blessé par balle et deux autres portés disparus.

Ces attaques interviennent quelques seulement après le séjour de Joseph Kabila dans cette ville. Lors de son adresse à la population locale, il avait promis la neutralisation des groupes armés qui écument le territoire de Beni, dont les rebelles ougandais des ADF.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner