Haut-Katanga : fin de la «courtoisie routière» à Lubumbashi

Capture d'écran sur You Tube de la vidéo de Nyota TV de l'immolation d'un chauffeur de taxi à Lubumbashi, le 28 octobre 2015, en raison des tracasseries de la police. Cet événement avait entraîné l'adoption de la mesure de "courtoisie routière".

Les autorités de Lubumbashi (Haut-Katanga) ont décrété la levée de la mesure de «courtoisie routière» imposée aux policiers en novembre dernier, après qu’un chauffeur de taxi se soit immolé par le feu en raison des tracasseries de la Police de circulation routière (PCR).

Depuis la mise en place de cette mesure de «courtoisie», les policiers n’intervenaient plus dans la gestion de la circulation. Résultat, les règles du code de la route n’étaient plus respectées, créant d’importants bouchons de circulation. Plusieurs automobilistes critiquaient particulièrement le comportement des chauffeurs de taxis et de taxis-bus.

« Ces chauffeurs ont un comportement bizarre. Ils garent n’importe où et ne respectent même pas le code de la route. En tout cas,  c’est pendant la période de courtoisie routière que nous constatons qu’il y a des chauffeurs qui font du n’importe quoi sur la route », a commenté un usager de la route de Lubumbashi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner