Nord-Kivu : une journée de prière en mémoire des disparus de Miriki

Carte de Lubero au Nord Kivu

Toutes les maisons de commerce sont restées fermées et les activités champêtres sont suspendues mercredi  13 janvier dès la matinée sur l’ensemble du  territoire de Lubero au Nord-Kivu. Seules les écoles et les structures de santé ont fonctionné normalement.

La population a répondu à l’appel de la coordination de la société civile qui, dans un communiqué publié mardi 12 janvier, avait décrété la journée de ce mercredi « journée de deuil et de prière » en mémoire des victimes des massacres de la semaine dernière à Miriki au sud de Lubero.

18 habitants de ce village avaient perdu la vie à la suite d’une attaque des rebelles rwandais des FDLR perpétrée dans la nuit du 6 au 7 janvier.

Le coordinateur territorial de la société civile du territoire de Lubero s’est réjoui que les autorités du territoire et la population aient répondu favorablement à cet appel.

Plusieurs cultes en mémoire des disparus ont été organisés à travers  les grandes agglomérations du territoire. Un culte solennel a également été organisé à Miriki auquel ont pris part l’administrateur du territoire et plusieurs notables de Goma et Beni.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner