Accident d’avion à Mbuji-Mayi: la construction des maisons dans l’impasse

L'avion de Serve Air a raté son atterrissage sur la piste de l'aéroport de Bipemba à Mbuji-Mayi et a fini sa course dans un quartier résidentiel le 24/12/2015. Photo Chris Mukand.

La construction des maisons détruites lors de l’accident de l’avion-cargo de Serve Air à Mbuji-Mayi n’a toujours pas démarré, ont indiqué des sources locales jeudi 14 janvier. A la base, l’opposition d’une partie des propriétaires terriens, au lotissement du site PMKO, désigné pour la construction de ces maisons.

Le chef de Bena Tshibuyi, l’un des groupements se réclamant propriétaires du site PMKO a rencontré mercredi le commissaire spécial du Kasaï-Oriental pour solliciter l’envoi des agents de l’ordre sur le terrain. Le chef d’entité Mayombo parle de tensions et de menaces qui ne permettent pas aux équipes de service de cadastre de poursuivre le travail de délimitation de terrain, pour que la compagnie Serve Air amorce les travaux de construction.

Contacté, le grand chef de tous les Bakwanga, Polycarpe Kayemba Benga Nkuna, reconnaît que des pourparlers devraient être parachevés entre le gouvernement provincial et les propriétaires terriens:

« Si on peut élargir la ville, c’est bien bon. C’est dans notre intérêt. Mais, une chose est vraie: nous sommes encore dans les pourparlers. En ma qualité de grand chef, j’ai dépêché le chef Mayombo, chef de l’entité concernée. Il a été avec le commissaire spécial, [Alphonse Ngoyi Kasanji]. »

Polycarpe Kayemba Benga Nkuna se montre toutefois optimiste quant à l’issue de cette affaire.

« Nous attendons le retour du commissaire spécial, parce qu’il est en déplacement. Dès qu’il [Alphonse Ngoyi Kasanji] sera là, je pense que ça ira mieux. On va autoriser, mais nous sommes encore dans les pourparlers », a-t-il assuré.

Il y a environ une semaine, le commissaire spécial s’était rendu au site PMKO. L’annonce du lotissement en faveur des sinistrés n’avait, visiblement, pas rencontré l’assentiment de tous les Bakwanga, autochtones de la ville de Mbuji-Mayi.

Les chefs traditionnels des groupements de Bakwa Nyanguile et de Bena Tshibuyi  avaient sollicité une audience auprès du commissaire spécial, en vue d’avoir « l’éclairage à certaines zones d’ombre ».

Un appareil de la compagnie Serve Air Cargo avait raté son atterrissage jeudi 24 décembre à l’aéroport de Bipemba, terminant sa course dans les habitations environnantes. L’accident  avait causé la mort de huit personnes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (60)
Ebola (58)
RDC (56)
FARDC (55)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (39)
ADF (37)
FCC (33)
Caf (29)
Opposition (28)
Vclub (26)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (17)