Mahagi: plus de 56 000 enfants en âge scolaire ne fréquentent pas l’école

Les élèves de l’école primaire EP2 Lukunga dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, le 27/11/2015, lors de la cérémonie du lancement officiel de la bibliothèque numérique. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plus de cinquante cinquante-six mille enfants en âge scolaire ne fréquentent pas l’école, dans le territoire de Mahagi, situé à 180 km au Nord de Bunia. Les autorités scolaires de cette entité ont livré ces statistiques, samedi 23 janvier, au cours d’une cérémonie en présence des parlementaires de l’Ituri, réunis en caucus à Mahagi-centre.

Selon les résultats de cette enquête, l’âge de ces enfants varie entre 6 et 7 ans.

Le sous-directeur provincial de l’EPSP à Mahagi, Willy Wakonga, attribue cette situation à la pauvreté des parents qui n’arrivent pas à supporter tous les frais scolaires de leurs enfants:

«Comme ce sont les petits enfants, il y a la pauvreté   des patents nous sommes dans la zone ou la situation économique   est très précaire, cela ne facilite pas la scolarisation  des enfants par les parents».

Il a indiqué que la plupart de ces enfants se livrent à des activités rémunératrices au bord du lac Albert et dans les carrières d’or pour gagner la vie.

De son côté, le responsable de la direction provinciale éducationnelle de l’Ituri a déclaré que le gouvernement prend en charge les frais scolaires des élèves des cinq premières classes du primaire.

«La collation qui est le fruit d’un compromis entre  les  écoles et les parents  n’est pas exigée dans les écoles  où  les enseignants sont payés   par l’état   en territoire de Mahagi», a-t-il affirmé.

Pour leur part, les parlementaires de l’Ituri déplorent que la gratuité de l’enseignement au niveau primaire reste théorique car plusieurs autres frais exigés dans des écoles aggravent la non-scolarisation des enfants dans cette leur contrée.

«La gratuite  de l’enseignement à l’école  primaire  n’est pas encore effective, il  y a beaucoup d’autres  frais qu’on ajoute, qui ne sont même pas prévus dont les parents sont obligés de pouvoir supporter», s’est plaint Dieudonné Upira Sunguma, député  national élu du territoire de Mahagi.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner