Détournement des fonds publics : le parquet général a ouvert des enquêtes

Vue du palais de Justice à Kinshasa, le 1/02/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Près de 15 milliards de dollars dus au trésor public sont détournés chaque année en RDC, selon le cabinet du Conseiller spécial du Président Kabila chargé de la lutte contre la corruption, le terrorisme et le blanchiment des capitaux. En réponse à la première dénonciation de détournement de fonds publics envoyée au parquet, l’avocat général de la Republique Xavier Bilolo a déclaré mercredi que la justice a ouvert des enquêtes et l’instruction reste secrète.

«La justice n’est pas à confondre avec le droit public qui est politique. Elle a des procédures et techniques qu’elle respecte. La justice n’est pas une salle de théâtre», a déclaré l’avocat général.

Réagissant mardi au rapport de l’ONG Transparency International qui classe la RDC au 147e rang sur 168 pays, selon l’indice de corruption, le conseiller principal de Luzolo Bambi,  conseiller spécial du chef de l’Etat chargé de la lutte contre la corruption, a déclaré que son cabinet ne dispose pas de moyens pour faire face efficacement contre la corruption. Il a par ailleurs confirmé le chiffre de 15 milliards de dollars qui seraient détournés chaque année dans le pays.

«Il est plus facile pour un homme politique de faire des déclarations. Mais la mise en œuvre d’une telle déclaration lorsqu’elle confiée aux techniciens demande une procédure et cette procédure que l’auteur de cette déclaration connait très bien puisque c’est un technicien aussi, est secrète», explique l’avocat général Xavier Bilolo.

Il invite Luzolo Bambi à faciliter les enquêtes de la justice en étayant son rapport des éléments constitutifs de preuves.

Lire aussi: Les 15 milliards USD qui échapperaient au Trésor public de la RDC, « un chiffre sans fondement », selon Matata Ponyo

«Puisqu’on parle des chiffres en termes des milliards, ils sont sûrement logés quelque part. Et c’est lui qui est informé de ces détournements en sait plus que ce qu’il a déclaré. Mais pourquoi il garde certaines informations ?», s’interroge Xavier Bilolo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner