Les 15 milliards USD qui échapperaient au Trésor public de la RDC, « un chiffre sans fondement », selon Matata Ponyo

Des billets de dollars américains.

Le Premier ministre de la RDC, Matata Ponyo, a jugé sans fondement le chiffre de 15 milliards de dollars américains qui disparaitraient chaque année des caisses du Trésor public du fait de la corruption.

En décembre dernier, Luzolo Bambi, conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, avait déclaré  que la fraude coûte chaque année jusqu'à 15 milliards de dollars américains à la RDC.  

« Lorsqu’on vous parle de 15 milliards de dollars qui disparaissent chaque année du fait de la corruption, allez aussi consulter les spécialistes en économie parce que ces chiffres-là sont parfois mirobolants et sans fondement », affirme Matata Ponyo.

Le Premier ministre estime qu’il faut se méfier de ce genre de chiffre, évoquant une histoire sur la hauteur présumée de la fortune de l’ancien président Mobutu.

«Rappelez-vous que du vivant du Maréchal Mobutu, on nous disait qu’il y avait 15 milliards de dollars que le Maréchal avait déposés en Suisse et lorsque la Suisse établira le niveau d’encaissement, il y avait 5 millions de dollars qui n’avaient rien à voir avec les 15 milliards qui étaient tout le temps indiqués dans la presse. Il faut rester réservé à ces chiffres qui, parfois, ont des contenus scabreux », argumente Matata Ponyo.

Dans son rapport 2015, Transparency International a classé la RDC 147e sur 168 pays. Le Premier ministre de la RDC estime que cette ONG n’a pas de données correctes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner