Nord-Kivu : l’administrateur de Lubero délocalisé à Kirumba pour apaiser la tension entre Hutu et Nande

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, interrogé par la presse à Goma (Photo Myriam Asmani)

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku a ordonné jeudi 4 février à l’administrateur de Lubero de s’installer à Kirumba, une localité proche de Luofu et Miriki, deux localités où les communautés Nande et Hutu vivent à couteau tiré. A en croire le gouverneur du Nord-Kivu qui a livré lui-même cette information,  la présence de ce fonctionnaire dans cette localité sera provisoire, le temps pour lui d’œuvrer à détendre le climat de méfiance qui règne entre les communautés Nande et Hutu de Miriki au Sud Lubero (Nord-Kivu), depuis le massacre de 18 personnes dans cette localité, il y a un mois.

Julien Paluku qui s’exprimait sur cette tension interethnique entre les communautés Hutu et Nande dans le sud de Lubero, indique avoir initié jeudi des pourparlers avec des membres de différentes communautés en conflits, des pourparlers qu’il compte désormais élargir aux notables de la province du Nord-Kivu pour «promouvoir le vivre-ensemble» entre différentes communautés de la région. Pour lui, le climat de méfiance qui règne entre les Nande et les Hutu est le résultat d’une incompréhension.

«A mon niveau, je ne vois pas une tension entre les communautés. Je vois tout simplement une incompréhension que nous allons tout de suite maitriser et permettre que les communautés continuent à vivre ensemble comme depuis plusieurs années», a déclaré Julien Paluku, promettant de démasquer des personnes qu’il accuse d’alimenter cette tension pour de fins politiques personnelles.   

Dans un communiqué rendu public mardi 2 février dernier, L’ONG de défense des droits de l’homme «CEPADHO», avait déjà alerté l’opinion sur la relation de méfiance entre les communautés Nande et Hutu de Miriki au Sud Lubero.

Lundi 1er février dernier, au moins cinq membres de la communauté Hutu avaient été tués à Kalevia près de 7 km de Miriki, indiquent des sources locales.

Deux jours plus tard, au moins sept personnes avaient été blessées dans une bagarre qui a opposé les Nande et les Hutu à Luofu. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner