Kwilu : la société civile dénonce une gestion « calamiteuse » de l’ISTM-Gungu

Coucher du soleil sur la rivière Kwilu, dans la ville de Kikwit. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Dans un document adressé la semaine dernière au ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, la société civile de Gungu (Kwilu), dénonce ce qu’elle qualifie de gestion calamiteuse de l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM), basé dans ce territoire.

Cette structure reproche au comité de gestion actuel, entre autres, les recrutements complaisants, la disparition de frais d’entérinement des diplômes de près de trois cents étudiants, soit 75 dollars américains par diplôme.

Il faut ajouter à cela, précise la société civile, l’augmentation cette année, des frais académiques au mépris des instructions de l’autorité de tutelle et l’arrêt,  depuis quatre ans, des travaux de construction d’un bâtiment de quatre auditoires, travaux financés en partie par les étudiants à hauteur de 20 dollars américains chacun.

Interrogé, le directeur général de l’ISTM-Gungu, Serge Shima, indique que la société civile ne connait pas du tout la réalité du fonctionnement de son institution, qui n’a que quatre ans d’existence.

M. Shima souhaite la descente sur le terrain d’une commission d’enquête pour se rendre compte de la réalité.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (113)
Ebola (54)
Ceni (50)
FARDC (47)
Kinshasa (39)
Beni (37)
Monusco (29)
Caf (28)
Vclub (26)
Mazembe (25)
Linafoot (25)
UDPS (25)
Santé (22)
Yumbi (21)
FCC (19)