Kisangani: plusieurs chefs pour un poste à la division de l’enseignement

La rentrée scolaire n’est pas effective dans certaines écoles de Kinshasa, le 8/9/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Trois responsables différents ont été nommés en une semaine à la sous-division de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel de Kisangani 2, ont déploré neuf chefs  d’établissements scolaires de cette juridiction.

Dans une correspondance adressée lundi 22 février au commissaire spécial de la Tshopo, ils relèvent que le premier à être nommé, Michel Pambi, assure l’intérim depuis juin 2014, date à laquelle le titulaire Jean Nemeza avait été suspendu par l’ancien gouverneur de la Province Orientale.

Le deuxième responsable, Bertin Mupepe, vient d’être nommé par le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire depuis le 10 février et notifié, selon ce document, deux jours après par le secrétaire général de l’EPSP.

Dix jours après, soit le 19 février dernier, ajoutent ces chefs d’établissements scolaires, le commissaire spécial de la Tshopo a levé la mesure de suspension qui frappait Jean Nemeza deux ans durant, pour le replacer à son poste de chef de sous-division de l’EPSP-Kisangani 2.

Cette confusion vient encore d’être renforcée, par une autre lettre du secrétaire général de l’EPSP datant du 20 février, qui retire son acte de notification de l’arrêté ministériel et reconduit, Michel Pampi, ont-ils déploré.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner