Grands Lacs: 17 associations vont militer contre le commerce illicite des minerais

 

Sacs des minerais volés et retrouvés à Lumbumbashi au Katanga, 9/02/2011.(Photo d'illustration)

Dix-sept associations de la région des Grands Lacs ont décidé samedi 27 février de militer contre le commerce illicite des produits miniers dans cette partie de l’Afrique. Pour atteindre cet objectif, elles ont comptent échanger directement avec les décideurs politiques de la région et former la population et les acteurs locaux de la société civile.
 
Cette proposition est l’une des résolutions de l’assemblée générale ordinaire de la Coalition de la société civile de la région des Grands Lacs (Cosoc) regroupant des délégués du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de la RDC à Bukavu, du 25 au 27 fevrier.
 
Selon le Secrétaire exécutif de la Cosoc, Cyprien Birhingingwa, la société civile va inciter la population à comprendre les enjeux de l’exploitation et du commerce des minerais, notamment en lien avec la paix, la sécurité, la stabilité et le développement.
 
« La Cococ va travailler avec les associations qui ont un encrage au niveau de la communauté et apportera l’information. Et c’est à partir de la communauté formée que nous pouvons par exemple dénoncer les activités illégales. Ce sont des experts locaux de la société civile qui peuvent indiquer que telle activité faite par telle coopérative, entreprise, n’est pas conforme à la certification régionale », précise  Cyprien Birhingingwa.
 
Le procureur général de Goma, Idumbo Melimeli, avait déclaré en novembre dernier lors de la rentrée judiciaire dans cette ville que plusieurs tonnes de minerais sont exportées frauduleusement vers les pays voisins de la RDC. Selon lui, l’exportation frauduleuse des minerais congolais occasionne des pertes pour le Trésor public. Il avait estimé que les populations, principalement celles vivant dans les zones d’exploitation, ne tirent pas profit de ce commerce illicite des minerais.
Selon un rapport des experts des Nations unies publié en 2011, le commerce illicite de minerais est la principale source de financement des groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner