RDC: 400 USD mis en jeu pour la détection d’un cas de ver de Guinée

Entrée principale de l'Hôpital général de Kinshasa.

L’OMS et le gouvernement congolais ont lancé, samedi 5 mars à Kinshasa, la campagne de récompense de la recherche des cas de la maladie du ver de Guinée ou dracunculose. Un système de récompense arrêté à 400 dollars américains est institué pour permettre à la population de s’approprier ce programme. Selon les autorités sanitaires, l’objectif est d’arriver à obtenir la certification de la RDC comme un pays où la maladie a été effectivement éradiquée.

Après avoir procédé au lancement officiel de ce programme, le  Représentant de l’OMS en RDC,  Docteur Allarangar  Yokouidé, a expliqué:

"Ce système de récompense qui a été instauré doit permettre d’impliquer les populations pour que si jamais il y a un cas de ver de guinée quelque part, dans une aire de santé que ce cas puisse être détecté. Ce système nous permet également, après quelques mois, de nous assurer qu’effectivement les gens ont essayé de chercher, mais il n’y a pas eu de cas."

Ce système de surveillance est indispensable pour permettre l’élimination des cas de dracunculose qui existerait. Allarangar  Yokouidé a précisé :

«Si vous avez des cas suspects, on fait des prélèvements et qu’on trouve que c’est négatif, ça veut dire qu’effectivement on n’a pas de cas dans les aires de santé, dans les zones de santé. Et ce sont tous ces éléments qui vont entrer dans le rapport que le comité national doit faire pour que les experts internationaux viennent vérifier sur la base de ce rapport et sur la base de leur visite sur le terrain pour dire que depuis quelque temps, il n’y a plus de cas de ver de Guinée en RDC.»

Ce montant de 400$ doit être réparti, à raison de 100 $ chacun, entre la personne qui a livré l’information, le malade, la structure sanitaire qui va accueillir le malade et enfin à la zone de santé où le malade a été détecté. La dracunculose, également appelée «filariose de Médine», est une maladie parasitaire causée par un nématode. Le ver parasite responsable de cette maladie est présent dans des crustacés microscopiques, les cyclopes, vivant dans l’eau stagnante.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner