Kinshasa: le personnel de santé en formation sur la lutte contre l'onchocercose

Des médicaments à la pharmacie de l’hôpital de la Rive à Kinshasa le 03/06/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Au total, 76 %  de 123 950 personnes ciblées ont bénéficié du traitement contre l’onchocercose à Kinshasa en 2013, selon le médecin responsable des activités du programme national de lutte contre cette maladie dans la capitale congolaise, Gina Engumba. Il a fait cette déclaration mercredi 6 octobre à l’ouverture d’un atelier de formation des membres des équipes cadres des zones de santé sur l’onchocercose et d’autres maladies tropicales négligées.  

L’onchocercose est une maladie parasitaire qui affecte généralement les petites communautés humaines rurales, souvent celles vivant le long des rivières. Elle cause, pour la plupart des cas, la cécité.

Selon le docteur Gina Engumba, il est impérieux de renforcer la couverture thérapeutique afin d’atteindre un grand nombre de la population. C’est, d’ailleurs, la raison principale qui a milité à l’organisation d’un atelier de formation des membres des équipes cadres des zones de santé sur l’onchocercose et d’autres maladies tropicales négligées avec l’appui de l’OMS/APOC.

Pendant trois jours, les membres du personnel de santé seront outillés dans la prise en charge des patients et dans la distribution en masse des médicaments contre l’onchocercose.

«Ceux qui sont concernés sont les médecins chefs des zones, les infirmiers superviseurs, les animateurs communautaires pour les zones de santé. Mais il y a aussi les médecins chefs des districts. Et aussi la représentation de la division provinciale de la santé», a précisé le docteur Gina Engumba.

Cette formation doit aboutir à la descente sur terrain pour une distribution en masse des médicaments. Le lancement officiel de la campagne de distribution des médicaments est prévu le 17 novembre, selon la même source.

En RDC, la population à haut risque est estimée à plus de 45% répartie dans 396 zones de santé sur un total de 515 touchées. Et les provinces les plus touchées sont:

  • le Kasaï-Occidental (6 468 596 cas à risque)
  • l’Équateur (6 123 747)
  • la Province Orientale (5 661 931)
  • Kasaï-Oriental (4 998 472).​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner