Ituri: la majorité accusée « d’intimider » ses députés provinciaux

Des cadres de la Majorité présidentielle assistant à la cérémonie de signature de la charte par 25 nouveaux partis politiques à Kinshasa, le 20/01/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les partis politiques de l’opposition en Ituri accusent la majorité d’intimider ses députés provinciaux à l’approche de l’élection du gouverneur de cette province prévue le 26 mars prochain. Ils accusent une délégation de la Majorité présidentielle (MP) qui s’est rendue dimanche 6 mars à Bunia en provenance de Kinshasa d’avoir menacé de dissoudre l’assemblée provinciale si les députés de la majorité ne votaient pas tous pour le candidat de leur famille politique.  

 
Pour l’opposition, cette démarche relève de l’intimidation et ne respecte pas les principes démocratiques.
 
«  Nous sommes devant de grandes responsabilités. Nous sommes en train d’engager l’avenir de la province. L’histoire d’intimidation, l’histoire d’un choix forcé, nous disons non », déclare Pierre Claver Bedidjo, député provincial du Mouvement de Libération du Congo (MLC).
 
A la Majorité présidentielle, on rejette ces accusations. Selon le secrétaire général adjoint de la MP, le député national Kokonyange, la délégation de son regroupement politique qui s’est rendue à Bunia n’a fait que conscientiser ses députés provinciaux avant l’élection du gouverneur.  
 
Certains politiciens de l’Ituri appellent, pour leur part, les députés provinciaux à voter en toute responsabilité.
 
Une délégation de la MP, composée de onze personnes, s’est rendue dimanche 6 mars à Bunia où elle a rencontré les députés provinciaux de cette plateforme qui soutient le chef de l’Etat.
 
Issu du démembrement de la Province Orientale, l’Ituri est actuellement dirigé par un commissaire spécial.
 
La MP a présenté Abdallah Pene Mbaka comme candidat à l’élection du gouverneur.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner