Rutshuru: 30 personnes enlevées puis relâchées après paiement des rançons

Un milicien dans l'Est de la RDC.

Environ trente personnes ont été enlevées au cours des trois derniers mois sur la route Vitchumbi-Kibirizi dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Le président de la société civile de Vitchumbi, Jean-Baptiste Muhindo qui livre cette information indique que ces personnes ont été relâchées après le paiement d’une rançon de 5 000 dollars américains par personne.

«On est en train d’enlever des gens et pour les retirer dans la brousse, ça demande de l’argent. Pour une personne, on paie 5 000 dollars», renseigne-t-il sans révéler l’identité des ravisseurs.

Jean-Baptiste Muhindo fait également état des tueries dans ce secteur. Il affirme qu’il y a deux semaines, trois personnes y ont été tuées.

Il dit craindre que ces cas d’insécurité affectent l’économie de la région qui, selon lui, risque de faire face à des difficultés d’approvisionnement en produits de première nécessité.

A (re) Lire: Nord-Kivu: « le kidnappeur de Rutshuru » condamné à la peine de mort

Le président de la société civile de Vitchumbi demande un renforcement de la sécurité sur la route où sont enregistrés ces cas d’insécurité.

«Nous demandons aux autorités provinciales et militaires de renforcer la sécurité sur ce tronçon parce qu’à partir de Vitchumbi, nous nous ravitaillons de Kibirizi. Quand on va boucher ce tronçon, nous allons mourir de faim», prévient-il.

Les acteurs de la société civile de Kibirizi affirment, de leur côté, être menacés de mort lorsqu’ils dénoncent l’insécurité dans la région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner