Nord-Kivu: « le kidnappeur de Rutshuru » condamné à la peine de mort

"Manoti", en T-shirt bleu, lors de son procès à Goma. Le 20/04/2015 Photo Monusco

Il était surnommé « le kidnappeur de Rutshuru ». Jean-Emmanuel Biriko dit Manoti est un bandit bien connu dans ce territoire du Nord-Kivu. Il a été condamné à mort en appel vendredi 8 janvier à Goma.

La cour d’ordre militaire de Goma a confirmé le verdict du tribunal militaire de Rutshuru qui l’avait condamné à la même peine.

Jean-Emmanuel Biriko est condamné notamment pour enlèvement, extorsion et association de malfaiteurs.

Condamné à 5 ans de servitude pénale pour enlèvement, 20 ans pour extorsion et à la peine de mort pour association de malfaiteurs,  la cour militaire a retenu la peine la plus forte contre lui.  

Les membres de sa bande ont également été condamnés à différentes peines de prison.  

Ce verdict a réjoui la société civile de Rutshuru où le bandit a commis beaucoup de crimes.  

« On s’y attendait parce que les faits étaient très clairs par rapport à ce qu’il a fait. Il a fait beaucoup de dégâts dans ce territoire », affirme Jean Claude Bambaze, président de la société civile de Rutshuru.  

La même source demande que le bandit purge sa peine en dehors de la province.

« Quand il avait été condamné ici à Rutshuru, on nous avait promis qu’il allait être transféré dans une prison en dehors de la province. Nous réitérons cette demande afin que ce monsieur soit transféré en dehors de la province pour que les gens se rassurent que réellement il ne s’est pas évadé », indique le président la société civile du Rutshuru.   

Après le prononcé du jugement, tous les condamnés ont été conduits à la prison centrale de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner