Kinshasa: l’OVD lance la réhabilitation des avenues Gambela et Victoire

L’avenue Gambela à Kinshasa, le 17/03/2016 lors du lancement des travaux de sa réhabilitation. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’Office des voiries et drainage (OVD) a entamé jeudi 17 mars les travaux de réhabilitation des avenues Gambela, sur le tronçon compris entre Enseignement et Force publique, et Victoire, entre les ronds-points Kimpwanza et Gambela, dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa. Ces axes routiers se sont complétement dégradés. L’OVD a également lancé une campagne de sensibilisation des ménagères à savoir utiliser les déchets domestiques.

Sur l’avenue de la Victoire, ce sont des nids de poules qui se sont créés avec des flaques d’eau tandis que celle de Gambela est coupée en deux au niveau de Kanda-Kanda. Ce qui complique la circulation des automobilistes.

Cependant, le lancement de la réfection de ces deux artères ne rassure pas tous les usagers et habitants de Kasa-Vubu. Certains se disent déçus par la façon de travailler de l’OVD, «qui casse çà et là puis abandonne le chantier.» L’un d’eux déclaré sous anonymat :

«On se demande quel type des travaux. Ils viennent abimer la route puis repartent. Il y a des moellons qu’ils ont jetés ici depuis longtemps. On ne sait pas s’ils ont rêvé de nous aujourd’hui.»

Mais le directeur général de l’OVD assure que les deux chaussées vont revêtir d’un nouvel asphalte en toit avec des rigoles permettant l’évacuation des eaux de part et d’autre de la chaussée vers les caniveaux:

«Ici, les caniveaux ne sont pas à ciel ouvert. Ce sont des égouts enterrés qui longent l’avenue Gambela et qui traversent le boulevard Triomphal jusqu’à se jeter dans petite rivière ‘’Cabu’’. C’est bouché. Nous sommes obligés de revenir sur cet ouvrage d’assainissement, curer et réparer la route.»

Toutes ces routes sont abimées suite au dysfonctionnement du système d’assainissement. C’est ce qui explique la présence sur le terrain des femmes de l’OVD, chargée de faire une campagne de sensibilisation aux près des habitants.

«Notre travail est de sensibiliser la femme congolaise à prendre soin des immondices qu’elle sort de sa maison. Là, nous constatons qu’il y a des caniveaux qui sont bouchés, il y a refoulement des eaux qui crée beaucoup de conséquences néfastes: il y a les maladies», a expliqué une des sensibilisatrices.

L’OVD a demandé aux usagers de prendre leur mal en patience, annonçant la fin de ces travaux dans un mois.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (67)
FARDC (57)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (27)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Kinshasa (24)
Sécurité (24)
Ituri (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)