Kinshasa: des familles de militaires s’opposent à leur délogement d’un camp

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des familles de policiers et de militaires se sont opposées vendredi 18 mars à leur délogement d’un camp militaire situé à la 17e rue dans la commune de Limete à Kinshasa.

Une équipe de policiers et militaires envoyée par l’auditorat militaire de Matete ont tenté de les déloger, en vain. Ils ont tiré des coups de feu en l’air pour disperser les familles qui s’opposaient vivement à leur délogement.

Ce délogement aurait été décidé par la justice. Mais les familles des militaires disent ne pas avoir un autre lieu où elles pourraient habiter.

Un officier de l’armée interrogé sur place indique que ce camp servait de site de transit pour des militaires en mutation à l’intérieur du pays. Au fil des années, il est devenu un lieu d’habitation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner