Beni: des hôpitaux peinent à fonctionner à cause de l’insécurité

Beni-ville.jpg

Une vingtaine de centres de santé fonctionnent difficilement dans la zone de santé d’Oïcha à Beni suite à l’insécurité, a déclaré vendredi 18 mars à Radio Okapi, le secrétaire exécutif du Syndicat national des médecins du Congo (Synamed) dans ce territoire du Nord-Kivu, Docteur Janvier Lukando.

« Ce qui fait que le fonctionnement soit difficile est que la population qui finance ses soins ne sait plus le faire étant donné qu’elle vit essentiellement de champs. Et actuellement, l’accès aux champs est devenu difficile à cause du phénomène ADF [rebelles ougandais]. C’est presque toute la zone de sante qui est touchée », a-t-il expliqué.

Alire aussi : Nord-Kivu: l'hôpital général d'Oïcha en difficultés de fonctionnement 

D’après le médecin, la majorité du personnel soignant de la zone de santé d’Oïcha est également impayé. Les hôpitaux préférant acheter des médicaments avec les recettes qu’ils font.

« On essaie de sacrifier le personnel et on priorise les médicaments. Là, vous retiendrez également que le personnel de la zone de santé d’Oicha n’est pas payé par l’Etat », a-t-il ajouté.

Interrogé, le ministre de la santé au Nord-Kivu n’a pas voulu s’exprimer sur le non-paiement du personnel médical.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner