Nord-Kivu: le gouverneur délocalise son bureau à Rutshuru pour combattre l’insécurité

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, interrogé par la presse à Goma (Photo Myriam Asmani)

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a délocalisé momentanément son bureau de Goma à Rutshuru afin de  se pencher sur le problème sécuritaire et envisager, avec les habitants de cette région, des mécanismes pouvant déboucher aux solutions durables. Il a réuni, pour le premier jour du travail, mardi 22 mars, le comité provincial de sécurité, les autorités administratives, coutumières et  les membres de la société civile de Rutshuru.

Les participants à cette réunion ont proposé des actions à mener pour mettre fin définitivement à l’insécurité dans le territoire de Rutshuru, marquée par des kidnappings sur les axes principaux et l’activisme des groupes armés, et envisager une cohabitation pacifique entre les communautés locales.

Selon le chef coutumier de la chefferie de Bwisha, Dieudonné Ndeze, seules les forces de sécurité peuvent mettre fin à cette insécurité. « La police et l’armée, sont des atouts du Gouvernement, pour sécuriser d’abord le pays, pour ce qui est de l’armée, les biens et les personnes, pour ce qui est de la police. Ce sont nos attentes », a-t-il indiqué.

Julien Paluku compte mettre en place, avec les habitants de Rutshuru, une opération de contrôle et d’identification de chaque habitant, par des chefs locaux qui seront désignés par les responsables de l’administration publique et les populations locales. Cette opération permettra également de contrôler les mouvements des populations dans la zone.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner