Ituri: deux morts et cent blessés lors d’un conflit foncier à Djugu

Maisons incendiées

Deux personnes ont été tuées, environ cent autres blessées et  près de cinq cent trente cases ont été incendiées lors des affrontements à l’arme blanche entre les habitants de Bulana et Waza dans le territoire de Djugu en Ituri. Il s’agit d’un conflit foncier qui a dégénéré entre lundi et mardi 22 mars entre ces deux villages voisins. La police a avoué son impuissance pour rétablir l’ordre, faute des moyens logistiques.

Entre lundi et mardi, deux meurtres ont été rapportés dans ces localités situées à près de 100 kilomètres de Bunia. Il s’agit d’une fillette de quatorze ans, qui a été égorgée par des inconnus, et d’un homme, qui a été torturé avant d’entre enterré vivant.

Le premier bilan avancé par la société civile locale indique également que 528 cases ont été incendiées et 99 personnes blessées. Les victimes sont soignées à l’hôpital de Linga et de Rety.

Certains postes de la police et de l’armée les plus proches ont été saccagées ou démantelés par les habitants en colère, qui  ne supportent pas la présence des forces de l’ordre dans leur milieu, affirme la société civile locale.

Les autorités de la police sur place déclarent faire face au manque criant de moyens logistiques parmi lesquels les véhicules pour se rendre dans les zones des troubles. Les autorités de province indiquent que «des dispositions sont en train d’être prise pour régler ce problème.»

Les localités de Bulana et Waza se disputent une colline où les habitants exercent leurs activités champêtres. Il s’agit, selon différentes sources concordantes, d’un conflit foncier qui aurait été mal géré par les autorités coutumières locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner