Haut-Lomami : des poissons portant des lésions découverts dans la rivière Lovoyo

 
 
Des poissons de la pêche artisanale au mois de mai 2013, au bord de l’océan Atlantique à Moanda en République Démocratique du Congo. ©Don John Bompengo

L’inspecteur de l’agriculture, pèche et élevage de la province du Haut Lomami, Evariste Kazembe a annoncé mercredi 23 mars la découverte des poissons qui portent des lésions sur leurs corps dans la rivière Lovoyo. Il déconseille aux habitants de la région de consommer ces poissons qui, selon lui, seraient porteurs d’une maladie encore inconnue.
 
« Nous avons constaté sur les poisons les blessures ouvertes avec des pues. J’ai avec moi un médecin vétérinaire avec qui nous avons inventorié. Sur 100 poissons testés, il y a au moins 40 qui sont infectés par des lésions », révèle Evariste Kazembe.  
 
Il indique que des poissons portant des lésions sont pêchés en grande quantité dans les cinq groupements du territoire de Kamina. Les causes de ce phénomène ne sont pas encore identifiées.
 
« Nous ne connaissons pas l’origine de cette maladie. Nous ne pouvons même pas qualifier la maladie. Mais nous préparons les échantillons à envoyer dans les laboratoires de Lubumbashi et de Kinshasa », explique Evariste Kazembe.
 
Il craint que ces poissons se retrouvent également dans le fleuve Congo où se déverse la rivière Lovoyo.
 
Cette rivière compte plusieurs affluents qui traversent plusieurs villages des territoires de Kabongo, Kamina, Bukama  et Malemba Nkulu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner