Kolwezi: des échauffourées éclatent après le meurtre de deux personnes

Après le meurtre, les habitants du quartier, en colère, ont saccagé un poste de police. (Archive) Radio Okapi/ Ph. John Bompengo.

Des échauffourées ont éclaté ce dimanche 17 avril dans la matinée au quartier Cinq ans Cellule Kanyina à Kolwezi après le meurtre dans la nuit de deux personnes. Des habitants du quartier, furieux après le meurtre, ont empêché les forces de l’ordre de récupérer les corps des personnes tuées. La situation a ensuite dégénéré, faisant plusieurs morts, selon certaines sources.

Les deux personnes tuées la nuit sont un père de famille et son beau-frère. Ils ont été abattus dans une maison par des hommes armés.

L’un des bandits a également violé une fille d’une dizaine d’années avant de tiré sur elle. La mère, venue secourir sa fille, a aussi reçu une balle. Les deux femmes blessées ont été conduites à l’hôpital.

Des sources locales rapportent que les bandits se sont ensuite enfuis à bord d’une camionnette.

Au lever du jour, les habitants du quartier, en colère, saccagent le bureau de la police du quartier voisin de Hewa Bora. Le bureau de la police de Kanyina avait été détruit la semaine dernière dans des circonstances similaires.

Les manifestants empêchent les policiers de récupérer les corps de deux personnes tuées.

Des militaires, arrivés sur place, tirent des coups de feu pour disperser les manifestants et récupérer les corps. La situation dégénère.

Plusieurs sources indiquent que la dispersion de la manifestation a coûté la vie à plusieurs personnes.

La Ligue nationale et paysanne pour les droits de l’homme (Linapedho) à Kolwezi parle d’une dizaine de morts et plusieurs blessés.

Radio Okapi n’a pas réussi à joindre les autorités locales pour les interroger au sujet de ces incidents.

La situation serait encore tendue sur place.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner