Les Etats du Bassin du Congo appelés à assurer la survie des populations locales

virunga_08.JPG

Le directeur de la communication de l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon, Omer Ntougou, recommande aux pays du Bassin du Congo d’assurer les droits de survie des populations locales. «L’animal qui doit être le plus protégé sur terre, c’est l’homme», a-t-il insisté au cours d’une réunion des Etats du Bassin du Congo début avril à Kinshasa.

Omer Ntougou est d’avis que ces pays devraient premièrement assurer les droits de survie des populations locales, avant de penser à la protection des espèces protégées des parcs nationaux:

«On pense à tort que nos populations qui vivent de substances font du braconnage. Quand vous allez chasser pour la survie, ce n’est pas du braconnage. Si le pays dans lequel vous vivez n’a pas mis d’alternative pour que vous puissiez vivre autrement, ce n’est pas du braconnage. La plupart de nos législation sous régionales protègent le droit de survie des populations locales. Il faut qu’on commence par expliquer que l’animal qui doit être le plus protégé sur terre, c’est l’homme. Une fois qu’on a garanti son droit à la survie, on pourra garantir toutes les autres vies.»

Le directeur de la communication de l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon a toutefois reconnu que les parcs nationaux de la sous-région faisaient face aux braconniers.

Omer Ntougou a notamment cité le cas de grands mammifères tels que les éléphants qui sont abattus par de grands braconniers; alors que les buffles, les antilopes et les singes sont tués par les populations riveraines pour leur survie.

Il a par ailleurs signalé qu’au Gabon, les comités consultatifs de gestion des parcs nationaux sont sous gestion des populations autochtones.

Les Etats du Bassin du Congo sont: l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la RDC et le Rwanda.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (69)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
Ceni (26)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Djugu (23)
JED (22)
Kinshasa (22)
ADF (21)
Corruption (20)