Beni: l’armée note une amélioration sécuritaire suite à la traque des ADF

Les FARDC en patrouille dans l'Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Le commandant de la troisième zone de défense  des Forces armées de la RDC (FARDC), général-major Léon Mushale, se dit satisfait des résultats des opérations militaires de l’armée contre les rebelles ougandais des ADF à Beni. Le général–major Léon Mushale l’a déclaré mercredi 20 avril dans ce territoire du Nord-Kivu où il a débuté une tournée d’inspection de cette zone.

Pour l’instant, la situation sécuritaire s’est améliorée dans le territoire de Beni suite à la traque des ADF, a affirmé le général-major Léon Mushale.

« J’estime à mon sens que la traque contre les groupes armés avance très bien. Pour les ADF dans le territoire de Beni, vous allez voir qu’il y a quand même un changement. C’est le travail qui est en train d’être fait qui a permis que la situation s’améliore», a-t-il déclaré.

Selon lui, des villages qui étaient vidés de leurs populations sont de nouveau repeuplés. Les gens, qui craignaient d’aller aux champs, se livrent normalement à leurs activités.

Les apparitions des rebelles ADF ne sont plus fréquentes comme par le passé dans cette partie du Nord-Kivu, a fait remarquer le général-major Léon Mushale.

«C’est déjà un acquis. Mais, il ne faut pas croiser les doigts et dire que c’est fini. Il y a un chemin à parcourir: il  faut arriver à l’éradication du phénomène [ADF]», a-t-il poursuivi.

Selon la société civile, plusieurs centaines de personnes ont été tuées dans le territoire de Beni ces deux dernières années. Les rebelles ougandais des ADF sont pointés du doigt.

Un millier de FDLR « neutralisés »

Le général-major Léon Mushale a également évoqué la question des rebelles rwandais des FDLR qui sévissent encore dans les provinces du Nord et Sud-Kivu.

Des centaines des rebelles des FDLR ont été neutralisés dans les opérations de désarmement dans ces deux provinces, a-t-il déclaré.

« Jusqu’au 30 mars dernier, nous avons neutralisé 1 129 FDLR (...) Aujourd’hui, ils sont en errance dans la nature. Mais nous sommes derrière eux, nous sommes en train de les traquer», a indiqué le commandant de la troisième zone de défense des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner