Boende : la population appelée à utiliser régulièrement les moustiquaires imprégnées

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les autoritaires sanitaires de la province de la Tshuapa ont appelé, lundi 25 avril les habitants de Boende à utiliser régulièrement les moustiquaires imprégnées pour lutter éfficacement contre le paludisme. Pour atteindre toutes les couches, elles ont organisé une caravane motorisée animée par la fanfare kimbanguiste à travers les grandes artères.

Les autorités sanitaires ont aussi appelé les habitants de Boende à assainir l’environnement ou de recourir si possible aux insecticides pour lutter efficacement contre cette maladie.

Jusqu’en 2015 et au premier trimestre de l’année 2016, le paludisme a été et reste la première cause de mortalité et de morbidité dans la province de la Tshuapa, a indiqué le point focal du  Programme Nationale de Lutte contre le Paludisme (PNLP)  à Boende.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (62)
FARDC (51)
Ceni (30)
Kinshasa (30)
FCC (29)
Unpc (28)
Beni (28)
Corruption (26)
UDPS (26)
Sécurité (21)
Monusco (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)