Paludisme: le taux de mortalité a baissé de 5% à la Tshopo

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A l’occasion de la journée internationale contre le paludisme, le médecin coordonnateur du programme de lutte contre cette maladie dans la province de la Tshopo a annoncé lundi 25 avril que le taux de mortalité est passé de 10% à 5,6% entre 2004 et 2005.

Il explique cette baisse par le traitement gratuit assuré aux malades grâce à l’appui apporté par le gouvernement et ses partenaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner