RDC: l’ACAJ demande la libération des personnes arrêtées par les services de sécurité

Georges Kapiamba, président l’Association congolais pour l’accès à la justice (Acaj) le 10/09/2015 à Kinshasa lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) demande au gouvernement congolais de faire libérer les personnes détenues actuellement par les services de sécurité ou d’ordonner leur transfert au Parquet.

Au cours d’une conférence de presse organisée jeudi 28 avril à Kinshasa, cette ONG a condamné la violation « flagrante et répétée » des droits fondamentaux des personnes arrêtées par ces services.

« Nous avons noté que des citoyens sont arrêtés, détenus pendant beaucoup de jours, de mois, sans avoir le droit de recevoir des visites des membres de leur famille, ni d’avoir accès à un avocat moins encore de pouvoir être transférés, à l’expiration du délai de la garde à vue, auprès d’une autorité judiciaire compétente », a déclaré Georges Kapiamba, président de l’ACAJ.

Cette ONG cite notamment le cas de Dido Zamwangana, distributeur du journal C-News. Arrêté le 13 juillet 2015 à Kinshasa et détenu par les services de sécurité jusqu’à ce jour au secret, note l’ACAJ, il ne reçoit pas de visite et ne bénéficie pas de l’assistance de son avocat.

L’ONG cite aussi les cas de Yannick Kibinda, Franck Mwashala, Sefu Idi et Daryl Lewis. L’ACAJ indique que ces proches de l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi ont été arrêtés en marge du meeting qui a été réprimé « violement » le 24 avril dernier à Lubumbashi, transférés à Kinshasa où ils sont détenus au secret.

« Nous considérons qu’il y a une volonté manifeste à ne plus respecter les droits fondamentaux reconnus aux personnes arrêtées et nous demandons urgemment au gouvernement de faire cesser ces abus », déclare Georges Kapiamba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (67)
FARDC (59)
Beni (32)
Unpc (30)
FCC (27)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Kinshasa (24)
Sécurité (24)
Ituri (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)