Affaire mercenaires de Katumbi: “une distraction”, selon Joseph Olenghankoy

L'opposant Joseph Olengankoy, président de Fonus. Photo Radio Okapi

L’affaire du présumé recrutement des mercenaires par Moïse Katumbi est une distraction et un faux débat, a estimé l’opposant Joseph Olenghankoy. Selon lui, les Congolais veulent plutôt voir l’aboutissement heureux du  processus électoral et tout devrait être mis en œuvre pour y parvenir.

Intervenant sur Radio Okapi, Joseph Olenghankoy a déclaré :

«L’affaire de Monsieur Katumbi, je crois que c’est un dossier mineur. Les histoires de sécurité, aux USA, tout le monde peut aller devant une société de sécurité et s’approprier des [gardes]. Et la majorité des gens qui travaillent dans [le secteur de la garde rapprochée] se sont des anciens généraux, des colonels, etc. D’ailleurs même moi-même […], j’en ai besoin. Et si je trouve l’occasion, je vais en prendre. »

Moïse Katumbi a été convoqué à comparaitre ce lundi à l’office du Parquet général à Lubumbashi (Haut-Katanga) pour être entendu sur le recrutement des mercenaires dont il est accusé. Le ministre de la Justice, Alexis Thamwe Mwamba, avait en effet ordonné, il y a quelques jours, au Procureur général de la République d’ouvrir un dossier judiciaire contre l’ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga sur cette affaire.
 
D’après Joseph Olenghankoy, en aucun moment la population congolaise ne peut accepter que «le processus électoral soit aujourd’hui désorienté par des histoires de détentions d’armes, tentative de rébellion…»

Le leader des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (FONUS) estime par ailleurs que s’il y a un dossier dans lequel l’opinion attend connaître la vérité jusqu’à ce jour, c’est celui initié par Luzolo Bambi, le conseiller du chef de l’Etat chargé de la lutte contre la corruption, en rapport avec le détournement des fonds par certains gouverneurs de province:

«On a déjà vu des rébellions ici. L’affaire des Enyele, des gens qui ont traversé de Brazzaville… Tout ça on n’a pas vu de procès. Alors moi je crois, ce qui est fondamental sur Monsieur Katumbi, c’est l’affaire de Luzolo. Luzolo avait dressé une liste des gouverneurs qui auraient volé l’argent. Ça c’est un dossier important.»

Mardi 23 juin 2015, Luzolo Bambi avait, au nom de Joseph Kabila, saisi le Parquet général de la République pour détournements de deniers publics et corruption presque dans tous les secteurs de la vie nationale. Depuis lors, ce dossier n’a jamais été porté devant les cours et tribunaux compétents.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)